13 août 2019

Le point de vue de la direction

Alors que Saegis va bientôt fêter son deuxième anniversaire, deux de nos leaders, Margaret Hanlon-Bell, directrice générale, et le Dr Tom Lloyd, directeur de l’Institut de sécurité Saegis, examinent la raison pour laquelle l’ACPM a créé Saegis, où nous concentrons nos efforts, et les nouveaux programmes en cours de développement.

Margaret à propos du lancement de Saegis…

La recherche de l’ACPM a révélé qu’il était plus important dans le domaine des soins de santé que les programmes multidisciplinaires, et axés sur les équipes et les institutions réduisent les risques et améliorent les résultats, non seulement pour les patients, mais aussi pour les professionnels de la santé. Saegis a été fondé pour répondre à ce besoin. La mission de Saegis est d’améliorer l’expérience des professionnels de la santé et des patients grâce au perfectionnement professionnel, à une qualité accrue et à des solutions de gestion de la pratique.

Margaret à propos du caractère unique des programmes Saegis…

Nous avons pu tirer parti de certains travaux que l’ACPM a effectués avec les médecins au fil des ans, afin d’offrir des programmes complémentaires aux équipes multidisciplinaires. Nous avons examiné les risques médico-légaux du point de vue des équipes et avons appliqué ce que nous avons appris lors de l’élaboration des programmes. Essentiellement, une connaissance de la culture de sécurité et de communication est fondamentale pour améliorer la sécurité des patients. Ainsi, nous nous concentrons sur le travail d’équipe, et l’évolution de la culture et de la communication, y compris la divulgation d’événements indésirables.

Notre Salle d’op sécuritaire est unique, car il s’agit d’un programme de formation élaboré et présenté par des professionnels de la santé, dont l’objectif est de sensibiliser les gens aux éléments du facteur humain dans les salles d’opération. En combinant l’expérience des professionnels des salles d’opération et la science de la théorie des facteurs humains à une technologie novatrice (OR Black BoxMD), Salle d’op sécuritaire facilite l’apprentissage de sujets importants, notamment le travail d’équipe et la communication, le processus décisionnel, la connaissance de la situation, les distractions, et de nombreux autres éléments qui créent des améliorations durables en matière de sécurité, d’efficacité et de culture dans les salles d’opération des hôpitaux.

Un autre domaine sur lequel nous nous concentrons est la gestion de la pratique. Nous aidons les cliniques individuelles, qu’elles soient grandes ou petites, à améliorer la sécurité de leurs patients et de leur personnel médical. . L’un des premiers produits que nous lançons est une solution de cybersécurité, car de nombreuses cliniques ont exprimé le besoin de trouver des moyens de faire face à ce type de menaces dans le contexte des soins de santé. Cette solution offrira aux petites et moyennes cliniques une formation sur la cybersécurité et la protection des renseignements personnels.

Tom à propos de la façon dont les programmes de sécurité des patients de Saegis sont sélectionnés…

Il est important de comprendre que nous n’essayons pas de réinventer la roue. Nous tirons parti de certaines formations et interventions de qualité au Canada et à travers le monde. Par exemple, nous avons établi un partenariat avec l’Université de Toronto pour une séance éducative sur la prescription d’opioïdes que nous proposons dans l’ensemble du pays. Nous avons aussi collaboré avec Outcome Engenuity afin d’offrir au Canada un programme efficace et homologué sur la culture juste. De plus, nous avons identifié un programme de communication avec d’excellents résultats qui a été proposé pendant de nombreuses années en Australie, au Royaume-Uni et dans d’autres pays. Nous avons donc établi un partenariat avec le Cognitive Institute et la Medical Protection Society pour offrir le Programme de communication clinique au Canada.

En termes d’engagement, nous examinons les tendances avec les données de l’ACPM, étudions la littérature et avons des discussions approfondies avec des collèges et des hôpitaux pour identifier les lacunes. Ensuite, nous mettons en place des interventions significatives qui vont entraîner le changement. Lorsque des personnes de différentes disciplines au sein de la même organisation parlent le même langage, étudient les obstacles et recherchent des stratégies pour les surmonter, nous avons beaucoup plus de chance d’opérer un changement culturel.

Margaret et Tom à propos des moments décisifs en matière de sécurité des patients…

Margaret : L’amélioration de la culture au sein d’une institution mènera à une amélioration des résultats pour tous. La gamme de produits de Saegis est conçue pour réduire les risques en contribuant à l’amélioration des connaissances, de la communication et de la culture — c’est formidable.

Tom : Ma formation en chirurgie s’est déroulée au Royaume-Uni et j’ai travaillé dans le domaine médico-légal pendant environ 12 ans — j’ai assisté à des événements médico-légaux et d’autres sur la sécurité des patients. Que ce soit au Canada, au Royaume-Uni, en Irlande, en Afrique du Sud ou en Extrême-Orient, les mêmes enjeux sont fondamentalement à l’origine du problème : la communication et la culture. Vous avez une responsabilité individuelle en tant que clinicien, mais l’environnement dans lequel vous travaillez a un impact considérable. Quand je pense à la culture juste, si vous pouvez la mettre en place, vous pouvez transformer la façon dont une équipe, un service ou même une organisation fonctionne. La culture environnante est essentielle si vous voulez vraiment promouvoir une attitude saine envers la sécurité des patients et faire les choses correctement, aussi bien pour le personnel que pour les patients.

Dernières réflexions

Tom : Le message que j’aimerais transmettre aux médecins et aux professionnels de la santé est la valeur du travail en équipe, de la communication et de la culture, et son impact significatif sur la capacité d’exercer leur métier en toute sécurité. Si vous pouvez développer des compétences et des connaissances dans ces domaines, vous pouvez avoir des effets réels sur la sécurité des patients.

Margaret : J’encourage les professionnels de la santé à consulter notre site Web et à entamer un dialogue avec nous. Nous pouvons collaborer avec vous, et vous aider à atteindre vos objectifs de perfectionnement professionnel, de culture institutionnelle et de gestion de la pratique.

Cet entretien a été initialement réalisé et publié par l’Institut canadien pour la sécurité des patients (ICSP) dans le cadre de sa série #SuperSHIFTER. Nous remercions sincèrement l’ICSP de leur intérêt et leur soutien.

Questions ou demandes de renseignements

Si vous avez une question, ou pour obtenir des renseignements au sujet de Saegis, n’hésitez pas à communiquer avec nous.

Nous vous répondrons dans deux jours ouvrables.